rueVisconti
"hors les murs"

galerie, maison d'édition
et de production d'art


tel: + 33 (0)6 51 17 28 09
 

Jacques Monory
photographe


Exposition du 27 mai au 30 septembre 2011

 

Jacques Monory, Quick 1

Jacques Monory, Quick 1

« Monory photographe et Monory peintre sont une seule et même personne, un seul et unique regard, un seul et unique mouvement : dès le déclic, c’est le tableau qui est en vue, et cela que la photographie effectivement prise, finisse par fournir ou non le substrat d’un tableau. Mais voilà, si ce que l’on voit sur les planches contact ou sur les tirages peut et doit être conçu comme un matériaux préparatoire et une archive de la peinture, il se trouve, et cela tient au photographique lui-même, que quelque chose d’autres survient : si Monory via ses photographies alimente avant tout le style documentaire de sa propre démarche, il se trouve que ce qu’il documente s’émancipe et acquiert la valeur d’un reportage que l’on peut regarder comme tel. »

Extrait de Jacques Monory photographe par Jean Christophe Bailly

Texte édité à l’occasion de la toute première exposition de photos de Jacques Monory, à la galerie rueVisconti

Dans les collections :
- Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou, Pairs, France.
- Musée Saint Roch, Issoudun (Indre), France.
- Musée-galerie de Séoul, Corée.
- Museo de Solidaridad Salvador Allende, Santiogo, Chili.
- Neue Galerie, collection Ludwig, Aix la Chapelle, Allemagne.
- Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas.

Biographie sélective
Jacques Monory est né à Paris le 25 juin 1924. Il vit et travaille à Cachan, Val-de-Marne.
Après des études à l’École d’Arts Appliqués à Paris, Jacques Monory exerce et commence à exposer sa peinture tout en travaillant à mi-temps pendant 10 ans avec Robert Delpire, éditeur spécialiste de la photographie. Cette époque le plonge dans l’univers de la photo. Il y fera la connaissance d’Henri Cartier-Bresson, William Klein et Robert Frank chez qui il séjourne à New York.
Dans les années 6O, avec Rancillac, Télémaque, Erro et Klasen – peintres en opposition totale à la toute puissance abstraction et influencés par le pop Art naissant – il invente une nouvelle figuration encore appelée Figuration narrative. En 1968, la série de peinture qu’il titre Meurtre marque fortement son parcours et la critique. Cette série sera suivie des séries Velvet Jungle – Dreamtiger – Mesures – Les premiers Numéros du Catalogue Mondial des images incurables – Opéras Glacés –Technicolor – Ciels, Nébuleuses et Galaxies – Fuite – Jardinage – Métacrime – La Voleuse – Noir – Énigmes – Ex-crime – Les éléments du désastre – Baisers – Nuit – La vie imaginaire de Jonq’Erouas Cyn – Vitrines – Couleur – Abréviation du vide – Roman-photo – Tigres et peintures sentimentales (en 2010). Il travaille actuellement à une nouvelle série : Noir et Bleu.
Le travail de Monory est, depuis l'origine, une catharsis de l’angoisse de la mort, au travers de sujets cinématographiques issus de ses propres photos, de documents prélevés dans la presse, au cinéma ou la télévision, souvent traités en monochromie bleu. Ses obsessions personnelles croisant les mythes collectifs, son pessimisme passionné, sa peinture, ses films, ses textes, son ironie glacée en font un témoin pertinent de notre monde.

Expositions personnelles récentes
2011
Images, Galerie Ernst Hilger, Vienne, Autriche
Jacques Monory, Orangerie du parc Raspail, Cachan
2010
Evasion, Forteresse de Sables, parcours estival de Casanova Forever
(FRAC et Région Languedoc-Rousillon)
2009
Tigres, Fondation Marguerite et Aimé Maeght, Saint-Paul de Vence
2008
Roman photo, Maison Européenne de la Photographie (MEP), Paris
Jacques Monory, 72/08, Galerie Maeght, Paris
2007
Folies de Femmes, Galerie Ernst Hilger, Vienne, Autriche
2005
Détour, MacVal, Vitry-sur-Seine (inauguration du Musée)
2004
J’ai vécu une autre vie, Fondation Claudine et Jean-Marc Salomon, Alex, Haute-Savoie

Expositions collectives récentes
2011
Never the same river (Possible Futures, Probable Pasts). Selected by Simon Starling, Camden Arts Centre, Londres
2010
Sexy Xmas, Galerie Andata/Ritorno, Genève
Hyper Real die Passion des Realen in der Malerei und Fotografie, Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig, Vienne
2008
Figuration Narrative, Paris 1960-1972, Galerie nationales du Grand-Palais, Paris, et Ivram de Valence, Espagne
2007
La Figuration Narrative des années 60/70, la Fondation Demeure du Nord, Lille
2006
La Figuration Narrative dans les collections publiques, Musée des beaux-arts d’Orléans et Musée des Beaux-arts de Dole
2005
Cinéma et Peinture, Nouvelles vagues, exposition itinérante du Centre Georges Pompidou / Chine / Musée des beaux-arts de Shanghai et de Canton / Millenium Pékin

Films
1985 La Voleuse. Vidéo et audio-visuel, Musée d’art moderne, Centre Georges Pompidou
1974 Brighton Belle. Film 16 mm. couleur. Production Unité 3, Paris
1968 Ex. Film 16 mm. Monochrome bleu. Producteur Robert Delpire

Ecrits
2005 Angèle, éditions Galilée, Paris
1991 Eldorado, Christian Bourgois éditeur, Paris
1984 Rien ne bouge assez vite au bord de la mer (avec Daniel Pommereulle), éditions Pierre Bordas
1979 Diamondback, Christian Bourgois éditeur

www.jacquesmonory.com


galerie rueVisconti
 
contact : Juliette Gourlat
j.gourlat@ruevisconti-editions.com

Mise à jour le 22.04.2017 © 2015 Juliette Gourlat